Chez Nmédia, on a une équipe extraordinaire et on veut te la faire découvrir!

Voici, en quelques questions, le portrait de notre passionnée, polyvalente et inspirante programmeuse-analyste et chef de pratique programmation  Fanny St-Laurent

Fanny, à quel moment t’es-tu intéressée à l’informatique?

C’est ma marraine, qui travaillait au soutien technique, qui nous a vendu notre premier ordinateur lorsque j'étais ado. J’ai commencé à travailler un peu avec et c’est là que ça a vraiment cliqué.

Et la programmation?

La programmation est arrivée beaucoup plus tard. Au cégep, j’ai touché un peu à toutes les sphères de l’informatique, puis à l’université j’ai fait un premier stage en programmation et c’est vraiment à ce moment-là que j’ai su que c’était ça que je voulais faire.

Qu’est-ce qui t’attirait dans la programmation?

Je sais que ça n'a pas vraiment l’air de ça, mais, la programmation c’est très créatif. Quand on pense à la programmation, souvent on voit quelque chose de très sérieux, on pense aux lignes de code. Mais on oublie que ces fameuses lignes de code là, ça créer quelque chose de très concret et moi, j’aime m’arrêter et penser à tout ce que ce travail-là va donner dans la réalité. C’est super motivant et le fun de savoir que tu développes des outils qui vont réellement servir à quelqu’un. La programmation m’a aussi attirée parce que ça bouge beaucoup. Chaque jour apporte de nouveaux défis, on ne s’ennuie jamais.

Quelles sont, selon toi, les qualités requises pour être une bonne programmeuse?

C'est sûr qu'être analytique ça aide beaucoup, c'est un trait de personnalité très classique chez les programmeurs. Il faut avoir une bonne capacité de concentration, aimer travailler seul, mais il faut aussi être capable de travailler en équipe. Ça prend aussi de la persévérance, il ne faut pas lâcher lorsqu’on se retrouve devant un défi, surtout au début. Moi, j’étais bonne à l’école et au début en programmation, j’ai trouvé ça difficile. Il faut se laisser le temps d’assimiler les informations pour bien apprendre et comprendre. Il faut se donner du temps aussi, on progresse lentement et le travail devient de plus en plus facile et agréable. Après ça, c'est une bonne idée de prendre le temps de s’arrêter et de regarder ce qu’on a fait dans le passé pour voir à quel point on s’est amélioré! C’est très motivant de constater notre propre évolution.

On va se dire les vraies choses, comme fille, on s’entend que tu es pas mal toute seule de ta gang, est-ce que ça toujours été le cas?

Au cégep, on était deux filles maximum, peut-être un peu plus à l’université. C’est sûr que c’est vu comme un milieu de gars, on associe souvent à tort la programmation aux jeux vidéos, mais ce n’est pas que ça! On n’est pas obligé d’aimer les jeux vidéos pour aimer programmer. Heureusement, les mentalités changent et on voit de plus en plus de filles en programmation. C’est vraiment une bonne chose.

Qu’est-ce qui t’a attiré à venir travailler chez Nmédia?

J’ai fait mon stage ici, et après mes études, je suis revenue. Il y a de ça déjà 8 ans! C’est le côté humain, très présent chez Nmédia, qui m’a vraiment attirée. L’équipe est dynamique, on fait toujours plein d’activités. Le sentiment de gang est aussi très présent.

J’ai développé des relations super importantes pour moi avec mes collègues, vraiment de belles amitiés! C’est toujours le fun de travailler avec cette belle gang-là! J’ai aussi l’opportunité de travailler sur des projets très variés.

En parlant de projet, chez Nmédia, tu es amené à travailler sur plusieurs dossiers en même temps?

Oui, on travaille en mode projet, donc on est amené à toujours se renouveler et c’est très motivant. Ça nous permet de travailler avec différentes technologies et de toujours nous assurer d’être à jour dans nos connaissances. Contrairement à d’autres types d’entreprises, où le travail en est un principalement d’entretien, chez Nmédia, on développe, on développe et on développe encore😁, tout le temps! C’est vraiment très stimulant!

Quel est le projet dont tu es la plus fière?

Si j’avais à choisir un seul projet, ce serait Followmybid, notre plateforme d’encan virtuel. D’abord au niveau technique, c’est un projet qui est challengeant, c’est le fun travailler sur ce projet-là et c'est très gratifiant de voir le résultat. C’est vraiment super. C’est aussi super inspirant de voir les gens utiliser le produit pour venir en aide aux autres. Voir toutes les fondations qui l’utilisent ça me rend vraiment fière!

 

Tu veux faire partie de l’équipe de Fanny, travailler chaque jour dans le plaisir sur des projets variés et stimulants? Tu veux toi aussi sentir que tu fais une différence dans ton travail? Ça tombe bien, on a un poste pour toi!

Autres articles similaires

Consulte la liste complète
Visite le site corpo