Les Nmédiens qui sont chez Nmédia depuis 5 ans

C'est (encore) fête au village chez Nmédia! Voyez pourquoi!

Si Blanche-Neige a ses 7 nains, Nmédia a ses 7 « jubilés 5 ans ». Hé oui, ça fait 5 ans qu'ils triment dur pour faire des Internets un monde meilleur! Ils rejoignent donc les rangs de ceux qui ont franchi ce cap vénérable, et ils sont plusieurs. Découvrez ces 7 joyeux lurons, leurs collègues et leurs souvenirs!

André-Philippe Racine

En short & sweet, on l'appelle APR. C'est un surnom né chez Nmédia. En 5 ans, il a appris une tonne de choses :

  • Malgré les apparences, les deux frères Boivin sont doux comme des agneaux
  • Si Stéphane affirme quelque chose, il y a 50 % de chances que ce soit faux et qu’il rie de toi
  • L’humeur de Vincent est en forte relation avec la quantité de café qu’il a bu : il ne faut pas le prendre personnel
  • Si tu joues à des jeux de société avec Sam, peu importe sa stratégie, il finit par gagner
  • Si tu niaises trop Pascal, tu vas vite te rappeler qu’il est ceinture noire en Kenpo
  • Quand tu vas dans le local des bleus, tu chuchotes
  • Si les lumières sont fermées dans le local des oranges, ça ne veut pas dire qu’il n’y a personne

Pour APR, la chose la plus drôle qui s’est passée chez Nmédia, c’est probablement le visage de Stéphane qui a une phobie des contacts physiques et qui reçoit le plus gros câlin de groupe au party de Noël.

Vincent, qu'est-ce que tu peux nous dire sur APR?

Drummer de 2e profession, il est constamment en train de taper un beat. Si le Ministère des Ressources naturelles du Canada installait un sismographe à proximité de son bureau, ça créerait une panique nationale!

Antoine Prince

Cette année, Antoine est devenu le président du Club social. Pour lui, c’est une chance incroyable d’être l’organisateur en chef de toutes les activités sociales qui se déroulent pendant ou après les heures de travail. En ayant des collègues comme les Nmédiens, c’est facile de parler d'une 2e famille! Le plaisir se poursuit à l’extérieur du bureau avec de tels joyeux lurons. Mais tout cela serait impossible sans la collaboration des autres membres du Club social, soit son v.-p. APR et ses conseillères et conseillers Marilyne, Nancy et Éric.

Marilyne, raconte-nous un souvenir avec Antoine...

 La fois où, à une activité du Club social, Antoine a pris le mauvais kayak (qui n'avait pas de bouchon) et qui a coulé joyeusement en plein milieu de la rivière Saint-François. Plutôt que de siffler le responsable, il a nagé jusqu'à la rive. C'était vraiment drôle!

David Malo

Pour David, 5 ans chez Nmédia, c’est 9 253,13 générations de site. Ce qui l’a motivé à rester chez Nmédia toutes ces années, c'est l’équipe du tonnerre et la multidisciplinarité de ses collègues. Il aime Nmédia parce que Nmédia l'aime, tout simplement! Pour lui, la chose la plus épique qui s’est passée au bureau c'est la fois où il a fait une course de cellulaires en mode vibration en testant l’envoi de SMS de FollowMyBid. C'est aussi toutes les pauses passées à gonfler des ballons pour remplir le bureau de Cédric. Ses plus beaux souvenirs avec nous, ce sont les activités nmédiennes.

Et ses collègues, ils pensent quoi?

Pour Jasmin et Marc-André, « David » rime avec jeux de mots, blagues douteuses et calme inébranlable. C'est quelqu’un sur qui ils peuvent compter et, selon eux, il ne vous dira jamais non si vous voulez partager un p'tit Ramen ou des peanuts. Leur plus beau souvenir avec lui?

 Une fois à l’Halloween, il s’est déguisé en Jésus. Et pendant quelque temps après ça, il nous lisait un psaume par semaine. On ne riait pas de la religion, mais seulement de l’interprète. Récemment, il a voyagé dans plusieurs pays méditerranéens et on a eu l’impression que son plus grand souvenir, c’est qu’il y avait beaucoup de chats (lol). Il aime les chats…

Jean-François-Éric Isabel

On l'appelle tous JFEI par écrit, mais ça se prononce plus Jeffy à l'oral. Le bagage de noms est toujours compliqué pour les clients, qui s'en tiennent à Jean-François. Pour ce ninja nmédien (c'est un adepte du ninjutsu et de l'autodéfense), 5 ans chez Nmédia, c’est participer au développement d’une entreprise dynamique et dévouée autant à ses clients qu’à ses employés.

Paco, 5 ans de travail avec JFEI, c'est comment?

Travailler avec JFEI est un réel plaisir, car avec lui les projets sont bien définis et il est attentif aux suggestions qu’on lui donne. Il est sérieux quand il le faut, mais il n’hésite pas à lâcher quelques craques pour rendre mal à l'aise certaines personnes! Ça crée des moments réellement magiques! JFEI est plus qu’un collègue, c’est un grand chum et je souhaite qu’on continue à travailler ensemble pour au moins les 5 prochaines années sinon plus!!! Félicitations pour tes 5 ans mon chum!!

Marc-André, qu'est-ce que les Nmédiens des autres services ne savent pas de JFEI?

JFEI reçoit minimum 3 colis par la poste chaque semaine. C’est lui qui ouvre les lumières dans le local des oranges le matin. C'est notre manière de savoir s'il est là ou pas. Si les lumières sont éteintes, JFEI n'est pas là.

Martin Janelle

Cinq années nmédiennes pour Martin, c’est presque 1 000 $ dépensés à la cantine, des BBQ pendant l'été, un accès rapide au Shawarma Express, plus de 500 heures à jouer à Unreal Tournament pendant le dîner et plusieurs soirées de jeux de société. Il y a aussi eu quelques moments où il a dû travailler (ce n'était pas si pire que ça quand même!). La preuve? Il n'a pas cessé d'apprendre! Pour lui, c’est une constante évolution de ses compétences et de son expérience grâce à des projets toujours uniques et diversifiés réalisés avec des technologies à la fine pointe et des collègues plus compétents les uns que les autres. C’est aussi des projets personnels soutenus par Nmédia et certains collègues comme Jean-François qui lui a appris à utiliser Unity 3D et qui le conseille régulièrement sur les techniques de développement de jeux vidéo.

Jean-François, que peux-tu nous dire sur Martin?

Il est roux. C’est un gros point négatif. Les roux volent les âmes et sont généralement la cause de tous les problèmes (bon, que personne ne s'affole... sachez qu’il fait plus de jokes sur les roux que quiconque. Donc on embarque dans son jeu). Martin a un bon sens de l'humour, mais un faible estomac. La preuve, il réussit à faire un empoisonnement alimentaire en mangeant chez sa grand-mère.

Pascal Daigle

Pascal, alias Paco, a un rire qui le distingue de la masse. Quand il est là, on le sait! Pour lui, 5 ans chez Nmédia, c’est une journée de plus à travailler avec une famille qu'il apprécie plus que tout. Il fait confiance à tous ses collègues, peu importe le service. Il sait que le travail sera bien fait et que ça va faire plaisir à la personne de donner un coup de main. Selon Paco, on est tous complémentaires et, ensemble, il n’y a rien à notre épreuve! Les choses les plus drôles qui se passent chez Nmédia sont les surprises de retour de vacances. Il n’est pas rare de retrouver son bureau avec un nouvel aménagement et plein de décorations cocasses, comme une navette spatiale, des ballons, du papier cellophane et bien d’autres!

Sam, parle-nous un peu de Paco!

Paco, c’est un rire explosif et contagieux qui résonne à travers tout un immeuble. Impossible de penser à lui sans entendre son rire dans sa tête. C’est aussi un grand taquin qui apporte des beignes dans notre quotidien, mais qui nous rend aussi un peu plus paranoïaques chaque jour!

Yves, qu'est-ce que tu penses de Paco?

Il est souriant, matinal et funny (par exemple, tu ne dois pas laisser ton ordi sans surveillance, car il call des beignes plus vite que son ombre). C'est aussi un gars prévoyant (il est du genre à avoir un outil de plombier dans son auto pour réparer les toilettes au bureau... C’est déjà arrivé!).

Samuel Joyal

Sam est très humble. Son plus beau souvenir chez Nmédia, c'est d'avoir été le « souverain absolu de l’aspect social de toute la compagnie durant une année de tyrannie et de prospérité sans fin » (il a été président du Club social pour l'année 2015-2016). Pour lui, la chose la plus bizarre qui s’est passée en 5 ans, c’est le discours d’un ventilateur devant tous les membres de la compagnie et leur famille au party de Noël 2015.

APR, qu'est-ce que tu penses de Sam?

1. Ça ne sert à rien d’essayer, ce n’est pas sa faute. 2. Il aime un peu trop les chats, c’est malsain. 3. Il a toujours des brownies, des biscuits ou des muffins cachés dans son lunch.

T'es intrigué par cette bande originale de blagueurs-ninjas-gaffeurs nmédiens?

Embarque! Consulte notre liste de postes disponibles et toi aussi tu pourrais arriver devant une forteresse qui entoure ton bureau en revenant de vacances (ou des post-it, ou des jupes hawaïennes, ou n'importe quoi qui nous tombe sous la main)!

Les Nmédiens qui sont chez Nmédia depuis 5 ans

Visite le site corpo